Cleveland: Castro se qualifiait de «prédateur sexuel»

le
0
Selon plusieurs médias américains, la police aurait retrouvé une lettre du suspect, dans laquelle il faisait part en 2004 de son désir de se suicider. Il y expliquerait aussi avoir été violé enfant.

Ariel Castro s'explique dans une lettre. Le chauffeur de bus au chômage de 52 ans, qui a séquestré trois femmes pendant une dizaine d'années à Cleveland (Ohio), avait couché sur le papier ses tourments en 2004. Dans ce courrier retrouvé par le FBI à son domicile, il affirmait être un «prédateur sexuel» et faisait part de son désir de mettre fin à ses jours, selon plusieurs médias américains. «Je suis un prédateur sexuel. J'ai besoin d'aide», écrivait-il.

Le journaliste américain Scott Taylor, de la chaîne 19 Action News, a pu consulter cette lettre, qu'il détaille sur Twitter. «Castro écrit: ‘Elles sont ici contre leur volonté parce qu'elles ont fait l'erreur de monter dans la voiture d'un étranger total'», écrit-il sur son compte.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant