Clermont remporte le choc face à Toulouse

le , mis à jour à 18:15
0
Clermont remporte le choc face à Toulouse
Clermont remporte le choc face à Toulouse

Clermont décroche une victoire importante face à Toulouse (32-23), un concurrent direct au top 6. Plombé par le carton rouge de Gray, le Stade Toulousain n'a rien lâché mais laisse l'ASM s'emparer de la première place du Top 14.

Le debrief

Clermont a enfin réussi à battre une équipe du Top 6 cette saison ! Et c’est Toulouse qui en a fait les frais. Le Stade Toulousain a pourtant rivalisé avec l’ASM dans un début de match agréable mais vraiment tendu. Ce sont les Clermontois qui ont pris le score par Morgan Parra sur une pénalité faisant suite à un maul écroulé, péché mignon des Jaunards dans ce match. Sur l’action, Patricio Albacete, le capitaine toulousain, s’est blessé et a dû laisser sa place à Tekori. Parra a ajouté trois points sur une nouvelle pénalité après un plaquage dangereux de Johnston sur Lee (6-0, 14eme). Après deux échecs dans les tirs au but, Flood a laissé Mélé se charger de taper les pénalités pour Toulouse (6-3, 18eme). Morgan Parra, auteur d’un sans-faute au pied transformera au pied les trop nombreuses fautes toulousaines. Juste avant la demi-heure de jeu, un éclair surgit côté clermontois. Alivereti Raka, suite à une passe après contact de Rougerie, slalome entre cinq défenseurs toulousains pour marquer entre les perches. Un essai splendide qui a permis à Clermont de prendre ses distances au score. Mais juste avant la pause, Toulouse va inscrire un essai par Gillian Galan après un maul pénétrant qui finit dans l’en-but clermontois (19-13, 40eme).

Le tournant du match intervient quatre minutes après le début de la seconde mi-temps. Talalelei Gray a reçu un carton rouge logique pour un coup de poing volontaire sur Van Der Merwe dans une échauffourée entre joueurs des deux équipes. Mais paradoxalement, c’est Toulouse qui a le mieux géré cette situation en jouant de mieux en mieux après ce fait de jeu. Les joueurs d’Ugo Mola ont appuyé sur leur point fort, les mauls, jusqu’à obtenir un carton jaune pour Van Der Merwe. A 14 contre 14, les Rouge-et-Noir sont revenus dans le match grâce au deuxième essai personnel de Galan à la suite... d’un maul pénétrant (22-20, 56eme). Mais c’était sans compter sur un nouvel éclair de Raka qui a conclu un joli mouvement de la ligne de trois-quarts clermontoise pour faire le break (29-22, 60eme). Malgré de belles intentions en fin de match, Toulouse (6eme) s’incline à Clermont et voit Castres rester à sa portée (4 points d’écart). L’ASM a dû s’employer pour devenir leader du Top 14.

Le joueur qui a crevé l’écran

RAKA a été de loin le meilleur joueur sur la pelouse de Marcel-Michelin. Le jeune ailier fidjien de 21 ans s’est illustré par ses courses et son imprévisibilité. Il marque un premier essai magnifique, sur un très bon service après contact de Rougerie, et termine sous les poteaux au terme d’un slalom dans la défense toulousaine. Il inscrit un nouvel essai sur une énième course le long de la ligne de touche après un très bon service de Nakaitaci. Un joueur à suivre en cette fin de saison.

Le tweet qui nous a fait rigoler

La phrase à chaud à retenir

« On est content de notre prestation car on a su s’accrocher malgré le carton rouge ». (Grégory Lamboley – Toulouse au micro de Canal+)

La stat dont on se souviendra

5. Comme le nombre d’essai de Raka en Top 14 cette saison pour seulement 5 titularisations.

Les joueurs à la loupe

Clermont
PARRA a été très bon dans l’exercice des tirs-au-but. Le demi de mêlée international a en plus bien distribué le jeu de son équipe. ROUGERIE s’est illustré dans la ligne de trois-quarts en donnant le ballon d’essai avec une passe après contact pour Raka. LEE, impérial derrière une mêlée conquérante, a su bonifier tous ses ballons. CHAUME pour sa 100eme sous le maillot clermontois a été solide en mêlée.

Toulouse
DAVID a brillé par sa puissance. Le centre toulousain a pesé sur la défense clermontoise et a permis à son équipe d’avancer sur tous ses ballons. GALAN a été très bon en numéro 8. Le troisième ligne centre s’est illustré par sa maîtrise et deux essais sur des mauls pénétrants. FLOOD a été transparent et mauvais dans les tirs-au-but. Enfin, GRAY n’a pas brillé et a reçu un carton rouge qui a pénalisé son équipe.

La feuille de match

Top 14 (13eme journée) / CLERMONT – TOULOUSE : 32-23

Stade Marcel Michelin (18 200 spectateurs environ)
Temps froid - Pelouse correcte
Arbitre : M.Noirot

Essais : Raka (27eme et 59eme) pour Clermont – Galan (39eme et 55eme) pour Toulouse

Transformations : Parra (28eme et 60eme) pour Clermont – Mélé (40eme et 56eme) pour Toulouse

Pénalités : Parra (8eme, 14eme, 25eme, 35eme, 47eme et 71eme) pour Clermont – Mélé (18eme, 29eme et 62eme) pour Toulouse

Drops : Aucun

Cartons jaunes : Van der Merwe (50eme) pour Clermont

Cartons rouges : Gray (44eme) pour Toulouse

Clermont
Toeava - Strettle, Rougerie, Nakaitaci, Raka - (o) James, (m) Parra - Lapandry, Lee, Yato - Jacquet, Van der Merwe - Kotze, Ulugia, Chaume

Entraîneur : F.Azéma

Toulouse
Palisson - Perez, David, Flood, Matanavou - (o) Doussain, (m) Mêlé - Harinordoquy, Galan, Gray - Albacete (cap), Lamboley - Johnston, Flynn, Steenkamp

Entraîneur : U.Mola

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant