Clermont - Racing 92 : Une victoire pour marquer l'histoire

le
0

Le Racing 92 affronte Clermont ce dimanche (16h15) dans l’un des chocs de cette 22eme journée. Les Franciliens, qui se sont qualifiés en finale de Champions Cup, auront fort à faire face à l’équipe la plus performante à l’extérieure en Top 14. L’ASM visera une neuvième victoire hors de ses bases, ce qui marquerait l’histoire du championnat de France.

Clermont a l’opportunité de rentrer dans l’histoire du Top 14 mais cette fois de manière positive. Le club auvergnat a pris l’habitude de se retrouver dans les livres rugbystiques comme l’équipe ayant perdu le plus de finales de championnat de France depuis 1936 (11). Mais face au Racing 92 ce dimanche (16h15), les joueurs de l’ASM ont la possibilité d’écrire une belle page du rugby français. Si les hommes de Franck Azéma s’imposent à Colombes, ils s’adjugeraient une neuvième victoire à l’extérieur et égaleraient le record détenu par Toulouse lors de la saison 2008-2009. « Il ne nous reste que cinq matchs avant de basculer sur les phases finales, nous devons optimiser ce temps pour continuer d’améliorer notre jeu et cela doit continuer de se faire avec un groupe large » assure Franck Azéma sur le site du club. Les Clermontois, qui peuvent enchaîner une neuvième victoire consécutive en Top 14, abordent ce choc frais du fait de leur non participation aux phases finales de Champions Cup contrairement au Racing 92. « Nous avons connu cela, raconte Nick Abendanon. Il est très difficile de devoir gérer les deux compétitions en même temps mais cela n’est pas notre problème. Le nôtre sera de rester focaliser sur ce que nous devons produire sur le terrain pour conserver notre avance au classement et nous rapprocher encore un peu plus des deux places directement qualificatives ». Pour y arriver, il faudra s’imposer au Racing 92. Mais seuls Castres et Toulon ont réussi à faire trébucher chez eux les Racingmen cette saison.  

L’orgueil comme leitmotiv

  Etre absent des quarts de finale de Champions Cup a été l’un des tournants de la saison clermontoise. L’ASM a pu se focaliser uniquement sur le Top 14 ce qui explique sa belle série en championnat. « Le Racing a un effectif qui lui permet de jouer les deux tableaux, souligne Morgan Parra. Nous nous souvenons très bien qu’au mois de décembre avec une équipe bien remaniée, ils sont venus nous taper chez nous ! ». La défaite au stade Marcel Michelin (20-16) face aux Franciliens est toujours en travers de la gorge des coéquipiers de Camille Lopez. « Le match aller a été assez difficile à vivre, fait remarquer le demi d’ouverture. Perdre à domicile ce n’est jamais facile, c’est pourquoi j’espère bien que nous serons capables de faire un résultat là-bas ». Mais en face, se dresse une équipe pleine de confiance. Même sans Dan Carter, laissé au repos, le Racing 92 voudra assurer sa place dans les quatre premiers. Si la première place semble promise aux joueurs de Franck Azéma, les Franciliens peuvent toujours lutter pour décrocher la deuxième place synonyme de qualification directe en demi-finale. Ce qui aiderait bien les techniciens franciliens dans la gestion de leur groupe. « Maintenant, il faut penser à Clermont, annonce Laurent Travers. Bien sûr qu’il y a la finale (de Champions Cup, ndlr) mais il ne faut pas oublier qu’il y a le Top 14 et une qualification à obtenir. Pour le moment, on n’a pas le ticket qualificatif et on reçoit Clermont... Il va falloir vite redescendre sur terre et ne plus avoir la tête dans les nuages. Notre priorité est de faire le meilleur match possible ». Pour cette rencontre, le Racing 92 sera privé sur blessure d’Alexandre Dumoulin, Henry Chavancy, Casey Laulala alors que Johann Goosen se remet d’une commotion cérébrale. Laurent Labit et Laurent Travers devraient intégrer du sang neuf pour affronter une équipe qui s’est reposée le week-end dernier. Mais les Franciliens espèrent bien battre le leader du Top 14 et empêcher l’ASM de rentrer dans l’histoire du championnat de France en décrochant une neuvième victoire sur leur pelouse. « C’est important de continuer sur cette dynamique, de gagner tous les matchs à domicile, déclare Camille Chat. C’est facile de basculer de la coupe d’Europe au championnat quand on reçoit Clermont qui n’est pas un petit club et qui survole le championnat. J’espère que nous serons prêts dimanche ».
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant