Clermont pulvérise Laval, Lens enfonce Paris

le
0
Clermont pulvérise Laval, Lens enfonce Paris
Clermont pulvérise Laval, Lens enfonce Paris

Clermont explose Laval, 4-1, Auxerre envoie Sochaux dans la zone de relégation, et Paris se retrouve avant-dernier. Ah, et Toifilou Maoulida a marqué. Double bandelette pour lui.

Ajaccio AC 3-0 US Créteil Lusitanos

Buts : Toudic (7e), Panyukov (83e) et Nouri (89e sp)pour les Corses

Ajaccio s'est régalé ce soir face à une très faible équipe de Créteil. Les Corses commencent très bien le match en ouvrant le score par Toudic dès la 7e minute. Mais quelques minutes plus tard, Lippini pète (encore) un cable. Il assène un coup de boule à l'un de ses adversaires. L'arbitre sort le rouge bien mérité, le sixième de la saison pour Ajaccio. Les Corses ne vont jouer à dix qu'une mi-temps puisque Pereira, victime des coups ajacciens en première mi-temps, écope à son tour d'un rouge pour un gros tacle mal maitrisé. Dans la dernière minute, les joueurs de l'Ile de Beauté enfoncent le clou à deux reprises. Servi sur un plateau par Nouri, Panyukov permet à des Corses conquérants de faire le break avant que le passeur ne devienne buteur sur un penalty justement accordé. Une très bonne opération pour Ajaccio, qui sort enfin de la zone de relégation alors que Créteil, qui n'a plus gagné depuis six matchs, reste 14e.

AJ Auxerre 2-1 FC Sochaux-Montbéliard

Buts : Vincent (61e), Seck (73e) pour les Auxerrois Cacérès (17e) pour les Sochaliens

Auxerre renverse la situation dans un match plutôt sympa à regarder. Menés 1-0 dès le quart d'heure de jeu, les Bourguignons vont égaliser en début de deuxième mi-temps par Vincent avant de doubler les Sochaliens à quinze minute de la fin grâce à un coup-franc indirect prolongé par la tête de Ibrahima Seck. Une victoire qui maintient les Bourguignons à la 7e place tandis que Sochaux plonge dans la zone de relégation. Sale soirée pour les hommes de Cartier.

Chamois niortais FC 0-0 Tours FC


Sur un terrain détrempé et en piteux état, les 22 acteurs nous ont offert une soirée très très moyenne. Le début de match est triste à mourir. Un penalty va, au moins, faire vibrer les spectateurs quelques secondes. Sur une action niortaise, Silimany s'effondre en effet dans la surface. Kone s'élance mais le portier…







Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant