Clermont Foot : "Helena Costa part avec son secret"

le
0
Helena Costa et Claude Michy, le président du Clermont Foot, en mai dernier.
Helena Costa et Claude Michy, le président du Clermont Foot, en mai dernier.

Ceux qui attendaient des réponses fermes à toutes leurs questions en ont été pour leurs frais. Le point de presse organisé dans la précipitation par le Clermont Foot, mardi matin, au stade Gabriel-Montpied, après la démission-surprise d'Helena Costa, n'a pas vraiment permis de comprendre la décision prise par la coach portugaise, annoncée en mai dernier comme la première femme au monde à entraîner une équipe de foot masculine professionnelle. La jeune femme de 36 ans s'est simplement bornée à répéter toujours la même réponse aux journalistes : "C'est ma décision personnelle. Je ne veux rien dire. Le président sait." Fermez le ban !

Le président du Clermont Foot, Claude Michy, venu à son tour prendre la parole, n'a pourtant pas été plus convaincant. Il préfère évoquer "un épisode footballistique", appelant chacun à "respecter la décision" de son ex-coach. "Elle n'a pas donné d'explication rationnelle", "elle part avec son secret", se risquant même à faire de l'humour : "Je ne suis pas le premier homme à être abandonné par une femme."

Un différend au sein du staff ?

Que s'est-il donc passé pour que la coach la plus attendue au tournant sur la planète foot ait pu soudainement reculer devant l'obstacle ? "Elle est arrivée seule. Est-ce que la tâche lui a fait peur ? s'interroge Claude Michy. Il y a eu un problème de confiance qui s'est installé." Dans les travées du stade Montpied, les connaisseurs et les abonnés,...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant