Clermont-Ferrand : un élu FN auteur d'une fusillade mortelle en 1979

le
3
Clermont-Ferrand : un élu FN auteur d'une fusillade mortelle en 1979
Clermont-Ferrand : un élu FN auteur d'une fusillade mortelle en 1979

Un conseiller municipal du Front national élu le 30 mars à Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme) avait été l'auteur d'une fusillade mortelle à Belle-Ile-en-Mer (Morbihan) en 1979, ce qu'il a toujours caché à son parti, révèle le quotidien «La Montagne» vendredi. Eric Assad, 59 ans aujourd'hui, avait été déclaré irresponsable de ses actes et interné durant sept ans en hôpital psychiatrique.

Le 1er décembre 1979, alors infirmier psychiatrique de 24 ans, en proie à une déception amoureuse, il avait ouvert le feu dans les rues du Palais, tuant un étudiant en droit de 23 ans, en permission militaire sur l'île, et blessant grièvement un quinquagénaire fonctionnaire à Nantes. Un boucher de 19 ans sorti de sa boutique avait lui été blessé à coups de crosse, raconte le journal.

Trois semaines plus tard, un rapport d'expertise médico-légale concluait que l'agresseur était «en état de démence au moment des faits». La justice le déclarait irresponsable de ses actes et le préfet du Morbihan le faisait interner en 1980. Il sortira de l'hôpital psychiatrique en 1987, après une évasion de près d'un an, avant d'engager de nombreux recours administratifs.

Un casier judiciaire... vierge

Eric Assad a nié être l'auteur de ces faits à «La Montagne», renvoyant à un «homonyme». «Ce n'est pas du tout moi», «j'étais en Grèce depuis 1978 et jusqu'en 1991», a-t-il affirmé, démentant aussi avoir engagé une procédure devant la cour européenne des droits de l'Homme qui avait abouti favorablement en 2006.

«La Montagne» souligne que le casier judiciaire de l'élu ne porte aucune trace de ces faits, conformément à ce que prévoit la loi dans le cas d'une «irresponsabilité pénale», mais écarte l'idée d'un homonyme «qui serait né le même jour que lui, la même année, dans la même ville de Saïgon».

Gollnisch : il aurait du «rester dans l'ombre»

Les responsables locaux du FN ont dit ne pas être au courant ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • rodde12 le vendredi 11 avr 2014 à 16:26

    G joly les fleurs qui poussent sur le fum ier elles non plus ne sentent pas la rose.

  • M6695204 le vendredi 11 avr 2014 à 09:16

    Il n'y a qu'en France que l'ont peut être élu en sortant de taule.Voir tous celles et ceux qui sont actuellement en place B.Cantat tristement célèbre fait salle comble a tous ses concerts.Personnellement la HONTE d'avoir commis de tels actes m'étoufferait,et me ferait être le + discret possible.M26 comme vous le dites ce sont des pieds nikeles,mais grâce- ment payé par nos impôts

  • M2687570 le vendredi 11 avr 2014 à 08:11

    Ca commence ! Je sens que ces pieds nickelés vont nous faire bien rigoler, en dehors de la clique qui dirige ce parti, la base est, comment dire, hétéroclite. Il y a de la place pour les ra.cailles, les cing.lés, les per.vers, ...