Clermont-Ferrand : l'avocat de Cécile Bourgeon réclame l'annulation

le
1
La photo de couverture de la page Facebook de Cécile Bourgeon la montre dans une forêt avec ses deux filles.
La photo de couverture de la page Facebook de Cécile Bourgeon la montre dans une forêt avec ses deux filles.

Égalité de traitement ! Désormais, Cécile Bourgeon est, comme son compagnon Berkane Maklouf, passible de la cour d'assises. Ce mardi après-midi, les juges de Clermont-Ferrand qui instruisent le dossier sur la mort de la petite Fiona ont décidé de suivre le procureur demandant une requalification à la hausse des faits reprochés à la mère de la fillette. Cécile Bourgeon est désormais mise en examen pour "coups mortels aggravés", alors qu'elle ne relevait jusqu'à présent que d'une juridiction correctionnelle.Cécile Bourgeon a été longuement entendue par les juges mardi après-midi. Actuellement incarcérée à la prison de Lyon-Corbas, elle devient aux yeux de la justice aussi suspecte que le beau-père de Fiona, Berkane Maklouf, resté jusqu'à présent le seul mis en examen pour "coups mortels"."Invraisemblable" (avocat)

"Nous allons saisir la chambre de l'instruction pour demander l'annulation de cette mise en examen qui ne repose sur rien d'autres que les déclarations de Berkane Maklouf. Il a déclaré que ma cliente avait porté des coups à l'enfant tout en précisant qu'ils n'avaient pas entraîné la mort... Cette mise en examen a quelque chose d'invraisemblable !" a précisé au Point.fr l'avocat de Cécile Bourgeon, Me Gilles-Jean Portejoie.Lors de sa précédente audition, la semaine dernière, Berkane Maklouf, suspect numéro un dans l'affaire, avait assuré que la veille de la mort de Fiona, Cécile Bourgeon avait porté des coups à...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M898407 le mercredi 23 oct 2013 à 08:46

    Et qu'en pense le Président ?