« Clermont est le grand candidat au titre »

le
0
« Clermont est le grand candidat au titre »
« Clermont est le grand candidat au titre »

Champion de France en titre avec le Stade Français, après un succès face à Clermont, Gonzalo Quesada, 42 ans, connaît aussi parfaitement le Racing pour l'avoir emmené en barrages en 2013. Actuellement en vacances en Espagne, le technicien franco-argentin porte un regard intéressé sur cette première demi-finale.

Après des barrages frustrants, faut-il s'attendre à un bel affrontement entre le Racing et Clermont ?

GONZALO QUESADA. Oui, ça va être un très beau match. Le Racing a un groupe de joueurs qui a une énorme expérience, un staff déterminé, un président qui aura été derrière tous les détails. Donc le Racing sera prêt. En revanche, l'an dernier, nous avions eu la chance de ne croiser Clermont qu'en finale... Parce que c'est sans doute l'équipe la plus forte du championnat. A mes yeux, c'est le grand candidat au titre cette année.

En phase finale, la fraîcheur fait-elle la différence ?

L'an passé, nous n'avions pas 10 000 mecs et on avait enchaîné les trois matchs (barrage, demie finale) avec la même équipe. On était arrivés en finale à bout de force. Mais, la clé, c'est qu'on avait gardé un côté insouciant. On avait veillé à ne pas surcharger les joueurs de pression car on voulait rester fidèles à notre identité, continuer à jouer notre rugby et que les victoires soient la conséquence de ce jeu.

Cette insouciance, le Racing ne l'aura pas...

Oui, mais là où il peut y avoir similitude, c'est sur le fait de rester fidèle à son identité. Ça ne serait pas intelligent de la part du Racing de céder face à une certaine pression. Surtout qu'ils ont été capables de battre Clermont (16-20) à Clermont cette saison. Bien sûr, les conditions étaient différentes mais ça montre que leur rugby est capable de le faire.

Le Racing aura pas mal d'absents notamment devant...

C'est vrai, mais je pense sincèrement, et sans chauvinisme, que Manuel Carizza (NDLR : l'Argentin) n'est pas loin d'être le ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant