Clermont : Azéma ne pense pas avoir perdu le vestiaire

le
0

Fortement critiqué après la défaite polémique de Clermont contre Bordeaux-Bègles en Champions Cup (37-28) dimanche, Franck Azéma estime que ses joueurs ne se sont pas retournés contre lui.

Clermont pique sa crise. Après l’incroyable désillusion des Clermontois en Champions Cup, battus par Bordeaux-Bègles, le club auvergnat vit une période de turbulences. La non qualification en quart de finale et les critiques de ces dernières 48 heures ont placé Franck Azéma dans l’oeil du cyclone.

« Clermont ne méritait pas d’être en quart de finale de cette compétition ».  Franck Azéma ne se cache pas, il assume. Interrogé par France 3 Auvergne lundi, l’entraineur clermontois a donné quelques explications sur cette impensable défaite contre l'UBB. « Mes joueurs ont laissé trop de points en route. Cinq au total, c’est trop. », a-t-il confié. Plus un sixième avec le point du bonus défensif que les Clermontois ont loupé contre les Aquitains.

Revenant sur l'épisode controversé, Franck Azéma n’a pas souhaité charger Morgan Parra, qui avait décidé de vite jouer au pied plutôt que de taper la pénalité : « Il n’y a rien à reprocher à Morgan car il n’était pas au courant. Personne ne l’était (...) personne n’avait anticipé ce scénario ». En revanche, le discours n’est pas le même pour Jamie Cudmore qui a publié un message très explicite sur Twitter. Le Canadien s’était fendu d’un « rendez-nous Vern Cotter » (l’ancien entraineur de Clermont). « On aura l’occasion d’en parler. Jamie est dans une période difficile et il est blessé. Il cumule. Il se sent peut-être en difficulté, mais il n’y a pas d’excuse. Il faut dire certaines choses en interne. »

Malgré le climat pesant, Franck Azéma ne pense pas avoir perdu le contrôle de son vestiaire : « Je n'ai pas l'impression que l'on soit en crise, mais nous avons connu des jours meilleurs ». Pour le Catalan, il n’y a pas de malaise non plus. « Si je pensais que j’avais perdu le vestiaire, je serais déjà parti. Et aujourd’hui, ce n’est pas le cas ». La mise au point a le mérite d’être claire.  

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant