Clerc : « Le combat va être encore plus intense »

le
0

Le record est en point de mire et le chasseur, lancé sur sa trace. Un seul homme dépasse Vincent Clerc au nombre des essais marqués avec les Bleus : Serge Blanco (38 contre 34). L'ailier toulousain de 31 ans (63 sélections), qui en a inscrit deux la semaine dernière contre les Argentins, pourrait s'en approcher encore ce soir au Stade de France s'il est bien aligné face aux solides Samoans. Hier, fatigué, il a été dispensé du dernier entraînement et Benjamin Fall a été rappelé au cas où...

Les Samoans vous impressionnent-ils vraiment ?

Vincent Clerc. On sait que, face à eux, le combat sera encore plus intense. On les connaît, on a l'habitude de les côtoyer. Individuellement, ils sont plus forts que nous au niveau physique. Alors, comme ils seront tous ensemble, il y aura du danger au mètre carré! Cela nécessite de faire attention et de gagner nos duels, mais il faut reconnaître qu'aujourd'hui ils se jettent moins qu'avant pour tuer un type (sic) sur un plaquage.

Comment éviter la décompression contre un adversaire moins huppé que les précédents ?

Déjà, on sent que l'équipe progresse et c'est motivant. On prend tellement de plaisir sur le terrain que l'on veut continuer. On a envie de garder l'état d'esprit qui nous anime. Nous avons réalisé deux belles prestations, nous ne voulons pas les gâcher par une défaite. Et puis, il y a la quatrième place du classement mondial. Nous devons absolument la conserver pour être tête de série lors du tirage au sort de la Coupe du monde 2015 en Angleterre (NDLR : les poules seront connues le 3 décembre).

Ressentez-vous un engouement particulier autour de cette équipe de France ?

C'est vrai que sur les deux dernières rencontres, ça s'est emballé. Le public s'est enflammé (NDLR : « la Marseillaise » chantée à maintes reprises, des olas interminables...). Quand il y a du jeu, de l'intensité, des essais, cela a une influence. Tout a été ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant