Clearstream : Villepin a «pardonné» à Sarkozy 

le
0
Une candidature en 2012 de l'ancien premier ministre paraît s'éloigner.

Le 29 octobre, Dominique de Villepin passe discrètement les grilles de la Lanterne, à Versailles, où l'attend Nicolas Sarkozy. Il connaît bien cette résidence, qu'il a occupée quand il était à Matignon. L'ancien premier ministre est venu parler de la crise et de la situation internationale. Il en profite pour glisser quelques conseils au président : «Il faut resserrer le système. Quarante ministres, c'est trop. Ils n'incarnent rien. Pour faire face à la crise, il faut un gouvernement d'union nationale, resserré.»

Les deux ex-rivaux n'ont jamais cessé de se voir. Mais depuis le jugement en appel de l'affaire Clearstream, épilogue de cinq ans de bataille judiciaire pour Villepin, ils font mine de se rapprocher. Relaxé le 14 septembre par la cour d'appel de Paris, l'ancien premier ministre a toujours dit vouloir «tourner la page». Deux mois plus tard, il va plus loin : «J'ai pardonné», lâche-t-il. Villepin, qui avait déclaré avoir été traîné devant la jus

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant