Claudio Beauvue à Lyon ? Trois raisons de croire que c'est une bonne idée

le
0
Claudio Beauvue à Lyon ? Trois raisons de croire que c'est une bonne idée
Claudio Beauvue à Lyon ? Trois raisons de croire que c'est une bonne idée

A la recherche d'un attaquant supplémentaire, l'OL est en contact très avancé avec le Guingampais Claudio Beauvue. Et le club du président Jean-Michel Aulas a raison de miser sur l'ex-joueur de Troyes, de Châteauroux et de Bastia.

1- Car l’OL n’a pas les moyens de viser plus haut

Sans la vente d’un Alexandre Lacazette ou d’un Samuel Umtiti, l’OL n’a pas forcément les moyens de faire beaucoup mieux que Claudio Beauvue sur le marché des transferts. A moins d’une opportunité à l’étranger (le marché ne fait que de débuter), le club du président Jean-Michel Aulas a raison de jeter son dévolu sur le Guingampais, qui présente un rapport qualité/prix très intéressant (Wissam Ben Yedder est par exemple évalué à dix millions d’euros par sa direction). Les négociations portent sur un transfert de 5,5 M€ (+ des bonus) et les Rhodaniens ne trouveront certainement pas mieux en cette période d’accalmie. Alors que le Marseillais André-Pierre Gignac a finalement opté pour le Mexique, le nom du Suédois John Guidetti a notamment été évoqué ces dernières semaines mais Claudio Beauvue présente certainement plus de garanties aujourd’hui (17 buts en L1 la saison dernière). Sa polyvalence pourrait notamment rendre des services, de même que son efficacité dans le domaine aérien.

2- Car le Guingampais est en pleine bourre

En deux saisons sous les couleurs guingampaises, Claudio Beauvue (27 ans) a clairement franchi un cap. De bon joueur de Ligue 2, le Guadeloupéen est passé au statut d’attaquant référencé parmi l’élite. Après une saison pour se faire les dents (5 buts en Ligue 1), le natif de Saint-Claude a crevé l’écran au cours des derniers mois. C’était valable en championnat mais aussi sur la scène européenne (4 réalisations en Ligue Europa). Alors que le Guingampais était davantage connu pour ses facultés de débordement, on a pu lui découvrir de nouveaux registres : adroit dans le dernier geste, précieux dans le domaine aérien, pas maladroit sur phase arrêtée... Pour certains, il a atteint son maximum mais l’OL a l’air persuadé que le numéro 12 peut également relever le challenge au plus haut niveau. Et le pari vaut assurément le coup. En pleine confiance, Claudio Beauvue arrive lancé !

 

3- Car c’est un nouveau message à l’OM

Après avoir arraché la signature de Jérémy Morel, Lyon est engagé dans un véritable match dans le match avec l’OM. Si André-Pierre Gignac a finalement posé ses valises au Mexique, le club du président Jean-Michel Aulas continue de faire une cour assidue à Nicolas Nkoulou. Et les deux clubs sont également à la lutte sur le dossier du Guingampais Claudio Beauvue. Alors que les Phocéens avaient pris les devants, c’est aujourd’hui l’OL qui est en pole pour boucler le transfert du protégé de Jocelyn Gourvennec. Si les Marseillais n’avaient pas voulu s’aligner sur ses exigences salariales (de l’ordre de 200 000 euros par mois), les Lyonnais pourraient faire l’effort. Et ça risque de porter un nouveau coup aux supporters marseillais. Cette arrivée pourrait aussi se révéler décisive pour conserver Alexandre Lacazette, les deux hommes étant amis.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant