Claudie Haigneré : «Partir sur la Lune ? Oui tout de suite»

le
0

L'ancienne spationaute Claudie Haigneré préside aujourd'hui la Cité des Sciences et de l'Industrie, à Paris. Elle est la première Française à avoir volé à bord de la Station spatiale internationale. La nuit où Armstrong a posé le pied sur la Lune, elle avait 12 ans. 

Où étiez-vous dans la nuit du 20 au 21 juillet 1969 ?

Claudie Haigneré. J'avais 12 ans et j'étais en vacances avec mes parents, mes frères et s½urs, dans un camping. Je ne sais plus si c'était au bord de la Méditerranée ou de l'Atlantique, car mes parents alternaient chaque année. Mon père nous avait prévenus : Ce soir, il va se passer quelque chose de spécial. Nous nous sommes donc tous retrouvés à regarder l'unique télé du camping, installée à l'extérieur d'un bâtiment. Et je me revois encore, admirant les images en noir et blanc sur le téléviseur, avec la vraie Lune là-haut dans le ciel. J'ai regardé la retransmission du début à la fin, avec une émotion toute particulière. On avait vraiment l'impression de partager quelque chose en même temps que le reste de l'humanité.

C'est de là que date votre vocation de spationaute ?

Non, on ne peut pas dire cela. Bien sûr, après les premiers pas d'Armstrong, j'ai lu toutes les revues consacrées à l'événement. A l'époque, j'étais bonne élève, les matières scientifiques m'intéressaient déjà, et je me suis donc encore un peu plus focalisée dessus. Peut-être effectivement qu'une petite étincelle s'est allumée ce jour-là en moi. Mais c'est surtout en 1985, lorsque j'étais rhumatologue à l'hôpital Cochin, quand j'ai répondu à une annonce du Cnes (Centre national d'études spatiales) qui cherchait des scientifiques, que je ne suis même pas posé la question : c'était pour moi.

Avez-vous rêvé ensuite d'aller à votre tour sur la Lune ?

Non. Je savais que je ne ferais pas partie des équipages susceptibles de s'y rendre. Mais j'ai quand même vécu de merveilleux moments, puisque je ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant