Claudia Senik, auteur de l'étude Le mystère du malheur français

le
0
Les Français auraient 20% de chances en moins d'être heureux. C'est la conclusion de l'étude menée par l'économiste Claudia Senik qui s'est intéressée au "mystère du malheur français". Stéphanie Antoine la reçoit pour débattre de ses théories.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant