Claude Guéant relance la sécurisation des campagnes 

le
0
Ce vendredi dans l'Ain, le ministre de l'Intérieur doit exposer son plan de bataille.

L'accent mis sur la sécurité des grandes villes ne doit en aucune manière transformer les populations rurales en une cohorte de laissés-pour-compte. En se rendant ce vendredi dans l'Ain, Claude Guéant entend rappeler qu'il ne cédera pas un pouce à la délinquance, «que ce soit en plaine ou dans les montagnes ». «Aucun espace du pays se sera laissé à l'écart», martèle le ministère de l'Intérieur où l'on rappelle que la gendarmerie, grâce à ses 3198 brigades, disséminées jusque dans les coins les plus reculés, assure à elle seule la «protection en profondeur de la population sur 95 % du territoire ».

Alors que les cambriolages ont augmenté de 5,3 % à l'échelon national entre juin et septembre derniers, par rapport à la même période de 2010, l'Ain fait figure de bon élève en affichant un repli de 10,98 % des atteintes aux biens sur les huit premiers mois de l'année. Preuve, selon la Place Beauvau, qu'il «n'y a pas de fatalité » dès lors que des

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant