Claude Guéant prépare un Code de la laïcité

le
0
Le ministre de l'Intérieur veut notamment clarifier les règles concernant les préférences et les signes religieux dans les hôpitaux.

«Les agents des services publics ne doivent pas porter de signes religieux, ni manifester une quelconque préférence religieuse, mais les usagers du service public ne doivent pas non plus», a déclaré Claude Guéant sur i-Télé et Radio classique. Ces propos ont provoqué une nouvelle polémique. Certains ont cru qu'il s'opposait au port de signes religieux par les usagers. Or la laïcité à la française repose sur un équilibre subtil entre la neutralité des fonctionnaires et la liberté de pratique des citoyens. Les usagers des services publics, des passagers du métro aux personnes qui se rendent à la mairie ou encore à l'hôpital, sont libres d'aller les cheveux couverts, d'une cornette ou d'une kippa, d'un foulard ou d'un turban. Dans la journée, l'entourage du ministre a précisé qu'il visait en réalité, ces personnes «qui refusent, pour des raisons religieuses, que des hommes soignent leurs femmes». Claude Guéant envisage de prendre des décrets ou de donner des

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant