Claude Guéant assure pouvoir «tout justifier»

le
0
L'ancien ministre de l'Intérieur s'explique suite à la perquisition de juges à son domicile.

Deux toiles de maître vendues pour 500.000 euros et une vingtaine de milliers d'euros en liquide pour payer des objets ménagers, avec leurs factures. L'ancien ministre de l'Intérieur Claude Guéant se trouve contraint de s'expliquer après ce qu'ont découvert à son domicile, en février, les juges parisiens qui tentent d'éclaircir un possible financement de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy par la Libye.

L'affaire fait grand bruit, puisqu'elle touche l'un des piliers du système Sarkozy qui fut, tour à tour, préfet, directeur général de la police nationale, secrétaire général de l'Élysée avant d'être ministre de l'Intérieur. Claude Guéant, qui bénéficiait jusqu'alors d'une image d'homme intègre, est donc suspecté de man½uvres illicites, notamment de blanchiment d'argent. Des accusations qu'il a tenté de contrer ces derniers jours en multipliant les a...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant