Clash F1/Le Mans : Todt présente ses excuses

le
0
Clash F1/Le Mans : Todt présente ses excuses
Clash F1/Le Mans : Todt présente ses excuses

Alors que les calendriers des deux disciplines vont imposer l'organisation du Grand Prix d'Europe à Bakou et des 24 Heures du Mans le même week-end, le président de la FIA Jean Todt est sorti de sa réserve et a présenté ses excuses pour cette situation.

Le week-end des 18 et 19 juin 2016 va être très chargé en ce qui concerne le sport automobile. Suite à la publication des calendriers de la F1 et du championnat du monde d’endurance, les 24 Heures du Mans seront organisées le même week-end que le Grand Prix d’Europe de F1, qui sera disputé pour la première fois dans les rues de Bakou. Alors que la FIA avait fait tout son possible ces dernières années pour éviter une telle situation, le passage à 21 Grands Prix et la volonté des écuries de F1 de bénéficier d’un mois de trêve en août a rendu obligatoire un tel clash.

Face à ce conflit de dates, le président de la FIA a présenté ses excuses. « Faire le calendrier est un travail très difficile car il y a 21 courses en F1, 10 courses en Formule E, et il y a aussi 10 courses en WEC (ndlr : 9 courses sont au calendrier 2016). Il y a 14 rallyes l’année prochaine. Alors faire un calendrier sans aucun conflit est tout simplement impossible. Pour Le Mans, je suis confiant. A Bakou le départ sera à midi, et l’arrivée au Mans est à 15 heures. Peut-être que ça ne permettra pas à un ou deux pilotes de participer. Mais je suis désolé de dire que nous ne pouvons pas faire mieux. » Tenant du titre de la classique mancelle, Nico Hulkenberg sait qu’il ne pourra pas venir défendre sa couronne avec Porsche en 2016.

Ces excuses de Jean Todt font suite à la sortie médiatique du directeur du championnat du monde d’endurance, Gérard Neveu, qui avait tancé Bernie Ecclestone. « C’est une attaque évidente contre nous et cette course (Le Mans). Car Ecclestone ne fait jamais rien de manière nonchalante. La FIA aurait dû mieux nous protéger. C’est dommage, pour les fans et pour les pilotes aussi, car en faisant cela on enlève la possibilité que des stars de la F1 participent à la course la plus importante du monde. » Une situation qui pourrait se reproduire à l’avenir, Bernie Ecclestone n’ayant pas fini de rallonger le calendrier de la F1.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant