Clapfeeder, service de VOD où la recommandation fait baisser les prix

le
0
Clapfeeder All Rights Reserved
Clapfeeder All Rights Reserved

(AFP) - Clapfeeder, une start-up française, vient de lancer un service de vidéo à la demande (VOD) basé sur la recommandation de films entre amis qui permet de faire baisser leur prix de location ou d'achat.

Présenté comme "le mariage du cinéma et du social", Clapfeeder, start-up basée à Grenoble, permet de louer (2,99 à 5,99 euros) ou d'acheter (5,99 à 16,99 euros) des films recommandés par des amis inscrits sur le même service. Chaque acte d'achat à partir d'une recommandation, appelée "clap", permet à l'auteur de ce "clap" de remporter des crédits à valoir sur le prix des films suivants.

Les "claps" peuvent être diffusés sur différents canaux (Facebook, Twitter, Google+...) et les films, issus des catalogues de Warner, SND et Bac, notamment, sont visibles sur ordinateur, tablettes, smartphones et certaines télévisions connectées et lecteurs Blu-Ray, 4 mois après leur sortie en salle.

"Plus de 2.000 titres seront bientôt dans le catalogue qui est actuellement en construction. On grossit notre catalogue de 5 à 10 titres par jour", a déclaré à l'AFP Christophe Ebro, PDG de Clapfeeder.

"On a voulu recréer la sensation d'une séance de cinéma où vous recommandez ensuite le film à vos amis. Il y a une envie de partager parce que les gens veulent apporter des contenus intéressants à leurs amis", a-t-il ajouté, précisant que le service était actuellement limité à la France.

"Selon les études, en recommandant un produit à un ami sur Facebook vous êtes trois fois plus influent qu'une publicité classique, mais vous ne gagnez rien. L'idée était de mettre le consommateur au centre du dispositif", a expliqué Christophe Ebro.

"Actuellement, on est autour de 600 membres. On ne va pas attendre d'être rentable pour bouger. Une seconde levée de fonds devrait être réalisée prochainement pour partir à l'international d'ici la fin de l'année", a-t-il conclu à propos de ce service lancé fin 2012.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant