Clacton veut prendre le large

le
0
Clacton veut prendre le large
Clacton veut prendre le large

Clacton-on-Sea (Royaume-Uni)

De nos envoyés spéciaux

La brume enveloppe la jetée en bois qui s’éloigne du port pour plonger dans la mer du Nord. Au loin, on distingue quelques rangées d’éoliennes plantées dans l’eau grisâtre. Malgré le temps frisquet, à peine une quinzaine de degrés, quelques couples se promènent le long de la plage. Dans les années 1960, la station balnéaire de Clacton-on-Sea, située à 150 km à l’est de Londres, a connu son heure de gloire. Les classes moyennes ou défavorisées venaient y passer leurs vacances avant que les tour-opérateurs ne proposent des voyages low-cost en Grèce, au Portugal ou au Maghreb. Depuis, une certaine fatalité s’est abattue sur cette localité de 55 000 habitants, touchée de plein fouet par le chômage et la mondialisation. C’est ici que le parti europhobe Ukip a réalisé le meilleur score avec son seul élu au Parlement (sur 650 circonscriptions), le député Douglas Carswell.

 

« Dire enfin à nos politiciens tout le mal que je pense d’eux »

 

« Quelle joie de pouvoir enfin dire à nos politiciens tout le mal que je pense d’eux, jubile Malka, 37 ans, cheveux rouges et piercing dans le nez. Ils se sont couchés devant les fonctionnaires de Bruxelles depuis trop longtemps. Nous avons besoin de récupérer l’argent que nous versons à l’Europe pour moderniser nos services publics, en particulier le secteur de la santé. Les gaspillages pour aider les autres Etats membres, c’est fini. » En quittant l’UE, et malgré le rabais ardemment négocié par Margaret Thatcher en 1984, le Royaume-Uni disposerait d’une dizaine de milliards d’euros supplémentaires pour son budget.

 

« Nous n’avons rien contre eux, mais ils prennent nos boulots »

 

Un argument martelé par les eurosceptiques pendant toute la campagne. Mais le thème qui est revenu le plus souvent dans le camp du « leave » est celui de l’immigration européenne non ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant