Civils contre mineurs en Birmanie

le
0

Commodesk - Des centaines d'agriculteurs et de moines bouddhistes occupent une mine de cuivre à Monywa dans le nord-ouest de la Birmanie, depuis dix jours.

Ils protestent contre la destruction d'une pagode causée par des explosions sur le site minier, à 500 mètres de là, et contre les atteintes à l'environnement et à la santé des riverains provoqués par l'exploitation de la mine, selon Voice of Burma, la radio d'opposition émettant depuis l'extérieur du pays.

Les villageois veulent empêcher l'expansion du projet d'un milliard de dollars, qui couvre déjà 3.160 hectares dans la région de Saigang, sur des terrains illégalement confisqués d'après les habitants. Quatre villages parmi 26 situés sur le périmètre ont été détruits, ainsi que des monastères et des écoles.

Le ministère de l'Intérieur a donné jusqu'à mercredi aux manifestants pour lever le camp, et arrêté six leaders de la contestation.

La mine est une coentreprise associant la junte, via sa structure Union of Myanmar Economic Holding Ltd, aux compagnies chinoises Wanbao Mining Ltd et Yang Tze Copper Ltd, filiales du fabricant d'armes China North Industries Corp.

Le mineur canadien à l'origine du projet, Ivanhoe, s'est retiré en 2010.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant