Ciudad Juarez tente de redorer son image 

le
0
La capitale mexicaine du crime a reçu le soutien de personnalités telles que Mikhaïl Gorbatchev ou Laura Bush.

L'homme a pris du poids et arbore une montre en or, mais sa tache de vin sur le front reste familière. L'ancien président soviétique et Prix Nobel de la paix Mikhaïl Gorbatchev est à Ciudad Juarez, ville la plus dangereuse du Mexique. Devant une salle pleine à craquer, l'artisan de la «perestroïka» raconte ses souvenirs de la guerre froide et incite son auditoire à ne pas baisser les bras. «Je souhaite tout le succès du monde à vos leaders car je crois que vous êtes en train d'affronter de grands défis», déclare l'ex- président avant d'insister : «Ne vous désespérez pas et ne cédez pas à la panique.»

La présence d'une figure historique comme Mikhaïl Gorbatchev est certes insolite mais elle n'est qu'un des nombreux événements de la foire «Juarez compétitive», qui recevra aussi l'ancien maire de New York, Rudolph Giuliani, et l'ex-première dame américaine, Laura Bush. Pendant treize jours, séminaires, conférences et concerts se succèdent pour créer

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant