City en patron, Mirallas en artiste

le
0
City en patron, Mirallas en artiste
City en patron, Mirallas en artiste

Manchester City est allé corriger Southampton chez lui, et Manchester United a confirmé son regain de forme face à Hull City. Sinon, Liverpool, Arsenal, et Tottenham l'ont emporté, alors que Chelsea a calé. En bas, Q.P.R a remporté son match de la peur face à Leicester.

  • L'équipe du week-end : Manchester City La Premier League comptait un patron avec Chelsea cette saison, elle en compte désormais deux. Ce week-end, l'affiche la plus alléchante prenait place au Saint Mary's Stadium, où Southampton, équipe frisson de ce début de saison et 2e avant la rencontre, recevait le champion en titre. Et alors qu'avant le coup d'envoi, seul Charlie Austin avait fait trembler les filets de Southampton chez lui, les Citizens n'ont pas fait dans le détail. Une victoire 0-3 à l'extérieur et des cadres retrouvés, à l'image de Yaya Touré, premier buteur de la rencontre sur une jolie frappe placée à l'entrée de la surface. Et malgré l'expulsion justifiée de Mangala à la 74e minute, les hommes de Pellegrini ont enfoncé le clou dans les derniers instants du match par Lampard, puis Clichy. Une victoire en forme de piqûre de rappel pour ceux qui doutaient un peu trop vite des capacités de City à pouvoir défendre son titre.

  • Le joueur du week-end : Charlie Austin C'est l'une des grandes révélations de l'année en Angleterre au poste d'attaquant. Dans une équipe qui n'a pas quitté la zone de relégation depuis la 5e journée, Charlie Austin trouve toujours le moyen d'aligner les buts. Auteur de 24 buts en Championship il y a deux ans avec Burnley, puis 17 l'an passé avec QPR, l'attaquant de 25 ans est cette fois en train de se faire un nom en Premier League. Grand, rapide et puissant, Austin pèse sur les défenses et excelle surtout dans la finition. Avec un bilan actuel de 7 buts et 2 passes décisives en 12 matchs, le joueur peut même se targuer de voir des voix s'élever pour une convocation avec les Three Lions. Ce week-end, le serial buteur des Rangers a offert trois points ô combien précieux en inscrivant le but victorieux face à Leicester (3-2), de la tête, à un quart d'heure de la fin. Un talisman.

  • Le but du week-end : Kevin...




  • L'équipe du week-end : Manchester City La Premier League comptait un patron avec Chelsea cette saison, elle en compte désormais deux. Ce week-end, l'affiche la plus alléchante prenait place au Saint Mary's Stadium, où Southampton, équipe frisson de ce début de saison et 2e avant la rencontre, recevait le champion en titre. Et alors qu'avant le coup d'envoi, seul Charlie Austin avait fait trembler les filets de Southampton chez lui, les Citizens n'ont pas fait dans le détail. Une victoire 0-3 à l'extérieur et des cadres retrouvés, à l'image de Yaya Touré, premier buteur de la rencontre sur une jolie frappe placée à l'entrée de la surface. Et malgré l'expulsion justifiée de Mangala à la 74e minute, les hommes de Pellegrini ont enfoncé le clou dans les derniers instants du match par Lampard, puis Clichy. Une victoire en forme de piqûre de rappel pour ceux qui doutaient un peu trop vite des capacités de City à pouvoir défendre son titre.

  • Le joueur du week-end : Charlie Austin C'est l'une des grandes révélations de l'année en Angleterre au poste d'attaquant. Dans une équipe qui n'a pas quitté la zone de relégation depuis la 5e journée, Charlie Austin trouve toujours le moyen d'aligner les buts. Auteur de 24 buts en Championship il y a deux ans avec Burnley, puis 17 l'an passé avec QPR, l'attaquant de 25 ans est cette fois en train de se faire un nom en Premier League. Grand, rapide et puissant, Austin pèse sur les défenses et excelle surtout dans la finition. Avec un bilan actuel de 7 buts et 2 passes décisives en 12 matchs, le joueur peut même se targuer de voir des voix s'élever pour une convocation avec les Three Lions. Ce week-end, le serial buteur des Rangers a offert trois points ô combien précieux en inscrivant le but victorieux face à Leicester (3-2), de la tête, à un quart d'heure de la fin. Un talisman.

  • Le but du week-end : Kevin...




  • ...

    Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

    Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
    Devenez membre, ou connectez-vous.
    Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant