City arrache le derby de Manchester

le
0
City arrache le derby de Manchester
City arrache le derby de Manchester

Dans un derby de costauds, Manchester City a souffert, mais s'impose (1-0) contre le voisin United pourtant en infériorité numérique. Les Citizens s'en sont une nouvelle fois remis à Sergio Agüero pour se sortir du pétrin et revenir à six points de Chelsea.

Man. City - Man. Utd
(1-0)

S. Agüero (62') pour Manchester City


Pas de festival technique, ni d'occasions à la pelle. Encore moins d'avalanche de but. Mais du caractère, beaucoup de caractère. C'était le thème de ce 168e derby de Manchester. À l'image du gardien citizen Joe Hart, furieux, qui pose son front contre la tempe de Mr Oliver, l'arbitre du match. Ou encore de Wayne Rooney, dépassé par Yaya Touré, qui s'offre un retour monstrueux et un tacle superbe sur le milieu ivoirien. Du caractère donc. À l'image surtout de Sergio Agüero qui, après avoir vu David de Gea repousser toutes ses tentatives et Mr Oliver lui refuser un penalty, insiste encore, marque et offre ce choc à Manchester City (1-0).
L'expulsion bête de Chris Smalling
On joue depuis 56 secondes lorsque Marcos Rojo s'élève haut dans le ciel mancunien et smashe une tête bien repoussée par Joe Hart. L'Argentin est signalé hors-jeu, mais l'action témoigne de la volonté de United d'entrer dans le lard de son voisin et ennemi dès le début de rencontre. Les hommes de Louis van Gaal vont mieux, c'est indéniable. Ils retrouvent Wayne Rooney, de retour de suspension, et surtout Marouane Fellaini, qui a troqué les clés de la cave pour celles du jeu des Red Devils depuis plusieurs matchs. Mais le Belge et sa bande sont toujours fébriles, comme un malade en phase de guérison. Une accélération des Citizens suffit pour faire tousser le bloc de United. La possession de balle est rouge, les occases sont sky blues. Notamment pour Sergio Agüero, qui pousse, par trois fois, David de Gea à la parade. Et quand le Kun n'est pas à la frappe, il est à la passe comme sur un beau mouvement conclu par une frappe de Jesús Navas, encore une fois sortie par le portier espagnol. Finalement, City prend le dessus sur United et Milner sur Smalling. Le défenseur anglais, déjà averti bêtement pour avoir gêné un dégagement de Joe Hart, cisaille son pote en sélection à l'entrée de la surface. Carton rouge. Le derby de Manchester s'arrête là pour Chris...








Man. City - Man. Utd
(1-0)

S. Agüero (62') pour Manchester City


Pas de festival technique, ni d'occasions à la pelle. Encore moins d'avalanche de but. Mais du caractère, beaucoup de caractère. C'était le thème de ce 168e derby de Manchester. À l'image du gardien citizen Joe Hart, furieux, qui pose son front contre la tempe de Mr Oliver, l'arbitre du match. Ou encore de Wayne Rooney, dépassé par Yaya Touré, qui s'offre un retour monstrueux et un tacle superbe sur le milieu ivoirien. Du caractère donc. À l'image surtout de Sergio Agüero qui, après avoir vu David de Gea repousser toutes ses tentatives et Mr Oliver lui refuser un penalty, insiste encore, marque et offre ce choc à Manchester City (1-0).
L'expulsion bête de Chris Smalling
On joue depuis 56 secondes lorsque Marcos Rojo s'élève haut dans le ciel mancunien et smashe une tête bien repoussée par Joe Hart. L'Argentin est signalé hors-jeu, mais l'action témoigne de la volonté de United d'entrer dans le lard de son voisin et ennemi dès le début de rencontre. Les hommes de Louis van Gaal vont mieux, c'est indéniable. Ils retrouvent Wayne Rooney, de retour de suspension, et surtout Marouane Fellaini, qui a troqué les clés de la cave pour celles du jeu des Red Devils depuis plusieurs matchs. Mais le Belge et sa bande sont toujours fébriles, comme un malade en phase de guérison. Une accélération des Citizens suffit pour faire tousser le bloc de United. La possession de balle est rouge, les occases sont sky blues. Notamment pour Sergio Agüero, qui pousse, par trois fois, David de Gea à la parade. Et quand le Kun n'est pas à la frappe, il est à la passe comme sur un beau mouvement conclu par une frappe de Jesús Navas, encore une fois sortie par le portier espagnol. Finalement, City prend le dessus sur United et Milner sur Smalling. Le défenseur anglais, déjà averti bêtement pour avoir gêné un dégagement de Joe Hart, cisaille son pote en sélection à l'entrée de la surface. Carton rouge. Le derby de Manchester s'arrête là pour Chris...







...

Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant