Citroën veut une écurie internationale

le
0
L'Argentin José María López rejoint donc Sébastien Loeb et Yvan Muller au sein de l'écurie Citroën.
L'Argentin José María López rejoint donc Sébastien Loeb et Yvan Muller au sein de l'écurie Citroën.

Voilà un Français plus ambitieux que jamais. En terre hexagonale, rares sont les entreprises à clairement afficher leurs ambitions. Citroën Racing, la branche "sportive" du constructeur aux chevrons, fait partie des exceptions depuis qu'il a annoncé se lancer, en plus du WRC, dans le championnat des voitures de tourisme. le WTCC. La première course débutera en avril prochain à Marrakech (Maroc). Avant cela, direction Versailles et le siège sportif de la marque pour une présentation en grande pompe de la saison 2014. Sébastien Loeb, l'heureux challenger

Au coeur de toutes les discussions, la cohabitation entre deux champions, Sebastien Loeb et Yvan Muller, qui piloteront la C-Élysée. Pour le premier, neuf fois champion du monde des rallyes, c'est, dit-il, un "challenge, pas forcément le plus facile que j'ai eu à réaliser". L'Alsacien en a profité pour revenir longuement sur sa saison de transition après son dernier titre de champion du monde WRC : "Au final, j'ai participé à une vingtaine de courses et elles m'ont toutes apporté de l'expérience, que se soit Pikes Peak ou la Carrera Cup." Depuis plusieurs semaines, il travaille au développement de la C-Élysée. "C'est une voiture qui est facile à rattraper, ce qui est utile puisque la moindre erreur se paie immédiatement". À ses côtés, Yvan Muller, déjà quatre fois champion du monde de la discipline, reste serein, comme il à l'habitude de se montrer. "Pour l'instant, nous sommes...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant