Citadines profite de la vogue des résidences hôtelières

le
0
Le pionnier de ce marché en France croît en Asie et mise sur le haut de gamme en Europe.

On peut réussir dans l'hôtellerie tout en cherchant à rester propriétaire des murs de ses établissements. C'est en tout cas ce que semble montrer le développement de Citadines, pionnier français de la résidence hôtelière. Il est vrai que l'enseigne fait partie du groupe The Ascott Limited, rattaché à CapitaLand, un géant singapourien de l'immobilier et de l'hôtellerie. «Nous avons parfois recours aux mandats de gestion et aux baux locatifs, mais ce que nous préférons, c'est être propriétaires», souligne Alain Ferracani, vice-président ventes & marketing d'Ascott en Europe.

Lancé en 1984 à Paris, Citadines compte aujourd'hui 44 résidences en Europe disposant pour certaines de plus de 200 logements. S'il a mis un peu de temps à trouver son rythme de croisière, le modèle colle particulièrement bien au mode de vie actuel, et ce type d'hôtellerie est en vogue surtout ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant