Cisjordanie : un Palestinien tué par l'armée israélienne près d'Hébron

le
0
Cisjordanie : un Palestinien tué par l'armée israélienne près d'Hébron
Cisjordanie : un Palestinien tué par l'armée israélienne près d'Hébron

Nouvel événement tragique dans l'escalade de violences entre les communautés juives et musulmanes d'Israël et de Cisjordanie. L'armée israélienne a tué par balles mardi un jeune Palestinien lors d'affrontements près d'Hébron, dans le sud de la Cisjordanie occupée, selon des sources de sécurité et des médecins palestiniens. 

Les tensions n'ont jamais été aussi grandes entre les deux communautés depuis la fin de la deuxième intifada (de 2000 à 2010). Lundi, deux Israéliens, dont une jeune fille de 14 ans, ont été tués à coups de couteau par des terroristes palestiniens. Le week-end dernier, un arabe israélien a été abattu par des policiers à la suite d'un contrôle qui a mal tourné. La situation est notamment explosive à Jérusalem, où les heurts entre les communautés se multiplient depuis le 22 octobre et l'attaque à la voiture bélier d'un Palestinien membre du Hamas sur des passagers d'un tramway. 

Depuis mardi matin, les Palestiniens de Cisjordanie et de la bande de Gaza sont réunis pour rendre hommage à leur ancien leader Yasser Arafat, mort le 11 novembre 2004 en France. 

VIDEO. Kafr Kanna, épicentre des troubles qui agitent le nord d'Israël

La pression monte sur Israël pour la création d'un Etat palestinien

A la veille du vote symbolique du Sénat français sur la reconnaissance d'un Etat palestinien, l'Union européenne a de nouveau exprimé sa volonté de voir la création d'un tel Etat. Depuis Berlin (Allemagne), en marge d'une rencontre avec la chef de la diplomatie allemande, Federica Mogherini, chef de la diplomatie europénne, s'est dite «triste et inquiète» de l'escalade de la violence entre Israéliens et Palestiniens. 

«Nous avons besoin d'un Etat palestinien vivant en paix et dans la sécurité à côté de l'Etat d'Israël (...) Si nous n'offrons pas de perspective politique à la fois aux Israéliens, pour qu'ils vivent en sécurité, et aux Palestiniens, pour qu'ils aient leur ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant