Cisjordanie-Grenades lacrymogènes contre une maison palestinienne

le
0
    JERUSALEM, 22 décembre (Reuters) - Des grenades lacrymogènes 
ont été lancées mardi sur une habitation palestinienne, attaque 
qui selon la police israélienne émanerait d'activistes juifs 
indignés par l'arrestation de certains de leurs camarades, 
soupçonnés d'avoir tué un petit Palestinien et ses parents en 
juillet dernier. 
    Personne n'a été blessé dans l'incident mardi, survenu dans 
la localité de Beitilu en Cisjordanie occupée, a précisé un 
porte-parole de la police. Le mot de "Vengeance" a été peint sur 
le mur de l'habitation attaquée.  
    Il coïncide avec la colère croissante des milieux 
ultranationalistes israéliens face à ce qu'un ministre a décrit 
comme les méthodes d'interrogatoires inédites utilisées contre 
les suspects de l'incendie criminel d'une habitation de la 
localité de Douma le 31 juillet. 
    Des agresseurs ont mis le feu ce jour-là au domicile de la 
famille Daouabcheh, dans le nord de la Cisjordanie, tuant Ali, 
un petit enfant d'un an et demi. Son père Saad et sa mère Riham 
ont succombé à leurs blessures dans les semaines suivantes. 
 
 (Jeffrey Heller; Eric Faye pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant