Cisjordanie-Deux suspects juifs en "détention administrative"

le
0

JERUSALEM, 9 août (Reuters) - Les autorités israéliennes ont placé en détention administrative deux militants juifs pour une durée de six mois après l'incendie criminel d'une maison palestinienne qui avait coûté la vie à un enfant de 18 mois et à son père en Cisjordanie. Dans un communiqué, le ministre israélien de la Défense Moshe Yaalon précise que Meïr Ettinger et Eviatar Slonim ont été placés en "détention administrative", mesure prise en dehors d'une décision de justice. Un troisième homme, Mordechai Meyer, avait subi la même privation de liberté mardi. La détention administrative est une pratique fréquemment employée par les autorités israéliennes contre les Palestiniens dont plusieurs centaines sont actuellement détenus selon cette procédure. Le cabinet de sécurité du Premier ministre Benjamin Netanyahu a approuvé le recours à cette mesure pour des citoyens israéliens après l'incendie volontaire meurtrier commis le 31 juillet en Cisjordanie. Moshe Yaalon a précisé qu'Ettinger et Slonim étaient accusés "de participation à un groupe extrémiste juif". Mordechai Meyer est, lui, accusé de participation à "de récentes attaques terroristes commises par un groupe terroriste juif", a poursuivi le ministre. Une association d'avocats israéliens, défendant les trois prévenus, a dénoncé le recours à la détention administrative sans décision de justice. "Il y a aujourd'hui trois détentions. Dans les prochains jours, il pourrait y en avoir 30 et nous pourrions finir avec 300", a déclaré l'un des avocats, Aaron Roze, sur Radio Israël. "Ces mesures mettent en danger tout le système judiciaire", a-t-il jugé. (Dan Williams; Pierre Sérisier pour le service français) ;))

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant