Cisco investit 1 milliard de dollars dans le "Cloud"

le
0
Cisco investit 1 milliard de dollars dans le "Cloud"
Cisco investit 1 milliard de dollars dans le "Cloud"

L'équipementier en télécoms américain Cisco va investir plus d'un milliard de dollars sur les deux prochaines années pour se renforcer dans le domaine de l'informatique dématérialisée ("cloud").Le groupe américain a annoncé lundi qu'il ambitionnait notamment de créer, avec des partenaires, "le plus grand +intercloud+ du monde", un réseau rassemblant d'autres réseaux dématérialisés sur internet.Cisco veut ainsi se positionner pour profiter du boom attendu des objets connectés à internet, dont il évalue le potentiel à 19.000 milliards de dollars sur les dix prochaines années.Lors de la présentation des derniers résultats trimestriels du groupe en février, son PDG John Chambers avait déjà souligné que l'essor des objets connectés représenterait "la plus grande opportunité" des prochaines années, prédisant que "2014 marquera un tournant".Cisco et ses partenaires comptent héberger des services de cloud dans leurs centres de données répartis à travers le monde.Parmi les partenaires évoqués figurent entre autres les groupes de télécoms australien Telstra et canadien Allstream, le spécialiste du cloud Canopy (dont le français Atos est le premier actionnaire), ou encore le groupe indien de services informatiques Wipro.L'activité historique de Cisco est davantage centrée sur la fourniture d'équipements pour des réseaux télécoms (commutateurs ou routeurs), même s'il s'efforce depuis quelques années de se renforcer via des acquisitions sur des créneaux jugés plus porteurs comme la sécurité ou les services.En décidant d'ouvrir ses serveurs à des clients, le groupe américain réagit à la pression de la concurrence, estiment les analystes de Cantor Fitzgerald dans une note lundi."Les concurrents de Cisco dans le secteur informatique comme Hewlett Packard, IBM, VMware et d'autres ont déployé de manière énergique leurs propres services de cloud, mettant Cisco dans une situation ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant