Circulation alternée lundi à Paris : Royal réplique aux écologistes

le
3
Circulation alternée lundi à Paris : Royal réplique aux écologistes
Circulation alternée lundi à Paris : Royal réplique aux écologistes

Au cinquième jour du pic de pollution qui touche Paris, la maire PS Anne Hidalgo, a annoncé samedi la mise en place de la circulation alternée dans Paris et la proche banlieue pour la journée de lundi. Cette décision, qui intervient après deux jours de polémique, a été confirmée en fin d'après-midi par la préfecture de police, puis par la ministre de l'Ecologie. Au passage, Ségolène Royal répond aux critiques d'élus écologistes qui estiment qu'elle a trop tardé.

«Je m'interdis de décider sur de l'émotionnel démagogique» a répliqué la ministre lors d'un point presse. «Une décision de restriction des libertés, ça se fait dans le respect de l'Etat de droit. Il ne faut pas confondre vitesse et précipitation.» Et d'ajouter : «Ma responsabilité, c'est aussi d'anticiper les conséquences de mes décisions», évoquant «les moyens de police» mobilisés pour cette opération et «les contraintes que cela fait peser sur des centaines de milliers de gens».

QUESTION DU JOUR. Pollution : la circulation alternée est-elle à vos yeux la bonne solution?

Alors que l'adjoint EELV aux Transports à la mairie de Paris, Christophe Najdovski, a jugé qu'«une seule journée ne sera peut-être pas suffisante», la ministre précise qu'«à ce stade la circulation alternée ne s'applique que lundi». Un point sera fait «en cours de journée» car «manifestement, les prévisions météorologiques s'amélioreront à partir de mardi» a-t-elle ajouté.

A la veille du premier tour des élections départementales, alors que le gouvernement est accusé d'avoir tergiversé, la ministre jugent ces attaques «dénuées de tout fondement». «J'ai tendance à vous dire que c'est peut être l'inverse (...) car certains politiques ont fait beaucoup de bruit à la veille des élections» a-t-elle ajouté. «Ca n'est pas un sujet politicien mais de santé publique» se défend de son côté l'ancienne ministre et députée EELV de ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • nayara10 le samedi 21 mar 2015 à 21:09

    Une Royal premier ministre à venir ...Tout est déjà écrit....Après HOLLANDE ,la voie Royal...Un peu à la Korée Nordique ...

  • dhote le samedi 21 mar 2015 à 17:52

    Mais au fait que va-t-elle faire à Tunis??

  • dhote le samedi 21 mar 2015 à 17:50

    C'est la guerre Hidalgo/Royal qui va l'emporter?