Circulation alternée : Hidalgo réclame de nouvelles règles à Valls

le
0
Circulation alternée : Hidalgo réclame de nouvelles règles à Valls
Circulation alternée : Hidalgo réclame de nouvelles règles à Valls

Alors que l'indice de pollution reste élevé ce samedi à Paris, Anne Hidalgo a adressé vendredi à Manuel Valls une lettre dans laquelle elle souhaite la mise en oeuvre automatique de la circulation alternée en cas de pic de pollution.

Dans ce courrier rendu public ce samedi, la maire de Paris demande au Premier ministre que l'arrêté interpréfectoral qui régit la mise en oeuvre de cette mesure exceptionnelle soit «revu afin de rendre automatique la mise en place de la circulation alternée, dès lors que le seuil d'alerte est atteint le jour même avec une nouvelle prévision pour le lendemain, ou bien dès lors que le phénomène de pollution est considéré comme persistant» (deux jours de dépassement du seuil d'information constatés suivis de deux jours de prévision).

Actuellement, cette mise en place est possible, mais pas automatique. Il appartient à un collège d'experts de se prononcer, une fois les prévisions de pollution connues. Anne Hidalgo demande la simplification de cette procédure. «La prévision d'Airparif étant connue dès 11 heures, cette mesure pourrait être annoncée dès la mi-journée pour le lendemain, sans recours au collège d'experts qui est nécessaire aujourd'hui et qui retarde la prise de décision et les annonces potentielles».

La maire socialiste de Paris fait valoir que la mise en place de la circulation alternée, le 17 mars 2014, a été «très bien acceptée» par les Franciliens : «Ils sont prêts à cela pour leur santé; ils attendent même des mesures en ce sens». Ses demandes jusqu'à présent sont restées vaines. Vendredi soir, la ministre de l'Ecologie Ségolène Royal a annoncé que la circulation alternée sera appliquée lundi à Paris, «sauf si la pollution recule ce week-end».

Face à ce pic de pollution persistant en Ile-de-France, Jean-Paul Huchon, président de région, a demandé vendredi la gratuité des transports franciliens dès ce samedi. La mesure concerne les ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant