Circulation alternée : «C'est bien mais ça vient tard...», pour le ministre Canfin

le
1
Circulation alternée : «C'est bien mais ça vient tard...», pour le ministre Canfin
Circulation alternée : «C'est bien mais ça vient tard...», pour le ministre Canfin

Alors que Matignon a décidé la mise en place de la circulation alternée à Paris et en petite couronne ce lundi matin, Pascal Canfin, ministre chargé du développement, n'hésite pas à regretter une décision un peu tardive. 

Etes-vous ministre pair ou impair ?

Pascal Canfin. Je circulerai en métro aujourd'hui. Mais je suis un ministre... hydride. Je dispose d'un véhicule hybride donc autorisé à circuler aujourd'hui car moins polluant.

La circulation alternée est -elle efficace pour réduire la pollution ?

A long terme, ce n'est pas la panacée... Mais à court terme, elle est efficace. C'est une réponse d'urgence à une situation de crise. Les écologistes avaient proposé trois mesures, le contournement de Paris et de la première couronne par les poids lourds, la gratuité des transports en commun et la mise en circulation alternée. Il fallait les prendre pour éviter les effets négatifs sur la santé publique. Mais il faudra s'attaquer aux racines du mal.

Christophe Najdovski, le candidat EELV à Paris, déplore une réaction «tardive» du gouvernement...

Les écologistes ont souhaité une mise en place plus rapide. Les mesures ont été prises. C'est bien mais ça vient tard... Il aurait été plus efficace de prendre ces dispositions il y a une semaine. Cela nous aurait éviter notamment cette image de la tour Eiffel plombé par le smog (ndlr, brume brunâtre épaisse)... Depuis plusieurs jours, des milliers de Franciliens ont l'impression de vivre sous cloche. Si nous avions été écoutés plus tôt, alors, on aurait peut-être pu éviter cette situation d'urgence qui n'est satisfaisante pour personne.

Les pouvoirs publics sont-ils suffisamment préparés ?

Non. Il faut agir en amont pour qu'un paquet de mesures d'urgence, dont la circulation alternée, la facilitation du covoiturage, la gratuité des transports en commun... s'applique automatiquement. A l'avenir, il faut être capable de ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • j.delan le dimanche 16 mar 2014 à 19:51

    Tient donc, il se réveille; Et au fait à quoi sert-il ce ministre hybride ?