Cinquième mois de repli du marché auto en France

le
0
En septembre, les immatriculations dans l'Hexagone ont reculé de 8,1%. PSA Peugeot Citroën s'en sort mieux que Renault. Les marques étrangères affichent un repli moins marqué que les constructeurs français.

Mauvaise nouvelle, à la veille de l'ouverture au public du Mondial de l'automobile de Paris. Les immatriculations de voitures particulières neuves en France continuent de reculer, alors que l'effet «prime à la casse» s'estompe. Elles ont baissé de 8,1% en septembre sur un an, pour s'établir à 170.025 unités, a annoncé vendredi le Comité des constructeurs français d'automobiles (CCFA). Le mois de septembre a compté 22 jours ouvrables, comme l'an dernier.

Sur les neuf premiers mois de l'année, 1,657 million de véhicules neufs ont été immatriculés en France, en hausse de 0,8% en données brutes, mais en baisse de 0,2% à nombre de jours ouvrables comparable, par rapport à la même période de 2009. Sur les huit premiers mois de l'année, les immatriculations ressortaient encore en hausse de 1,8% en données brutes, à 1,485 million d'unités, et de 0,6% à nombre de jours ouvrables comparable.

Les immatriculations de voitures neuves sont reparties à la baisse depuis l

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant