Cinq Yéménites libérés de Guantanamo

le
0

WASHINGTON, 15 janvier (Reuters) - Cinq Yéménites détenus à Guantanamo ont été libérés et transférés à Oman pour quatre d'entre eux et en Estonie pour le cinquième, a fait savoir mercredi le Pentagone. Une commission s'était prononcée il y a cinq ans pour leur libération sur la base de renseignements et de données diplomatiques ou militaires, soulignent les autorités américaines. Tous les cinq étaient retenus depuis douze ans au moins sur la base américaine de Cuba. Plusieurs sénateurs républicains ont proposé mardi de légiférer pour suspendre pendant deux ans les libérations des détenus islamistes de Guantanamo, estimant qu'ils représentent une menace pour les Etats-Unis et leurs alliés. ID:nL6N0US4JT "Nous respectons l'obligation d'évaluer sérieusement les risques avant de transférer des détenus. De ce fait, plus de 90% des détenus transférés sous la présidence Obama vivent paisiblement à travers le monde", a souligné Paul Lewis, haut fonctionnaire du département de la Défense chargé de la fermeture de Guantanamo. Les détenus transférés à Oman sont Al-Khadr Abdallah Muhammad al-Yafi, Abdul Rahaman Atah Mahmood Shubatti, Fadil Husayn Salih Hintif et Mohammed Ahmed Salam. Celui qui a été envoyé en Estonie se nomme Ahmed Abdul Qader. Le centre de détention de Guantanamo a été ouvert fin 2001 par l'administration de George W. Bush pour y regrouper des "ennemis combattants" capturés dans le cadre de la "guerre contre le terrorisme" déclenchée après les attentats du 11-Septembre. A son arrivée à la Maison blanche, Barack Obama s'était engagé à fermer rapidement ce centre de détention critiqué par les associations de défense des droits de l'homme mais s'est heurté à de vives difficultés juridiques soulevées par le Congrès. (David Alexander, Jean-Philippe Lefief pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant