Cinq touristes européens tués dans le désert Afar

le
0
Leurs assaillants les ont attaqués à l'aube dans cette région peu sûre du nord-est de l'Éthiopie.

C'est l'un des lieux les plus inhospitaliers et chauds du globe. L'un des plus incertains, aussi. Le désert des Afars, au nord-est de l'Éthiopie, a été le théâtre mercredi d'une attaque qui a coûté la vie à cinq touristes européens.


Selon les premières informations, une trentaine de voyageurs qui visitait la région a été la cible du raid d'un groupe armé peu avant l'aube. Cinq étrangers, deux Allemands, deux Hongrois et un Autrichien auraient été tués par les assaillants. Deux touristes, blessés dans la fusillade, ont été transportés dans un hôpital du nord du pays, selon l'ambassade de Belgique à Addis-Abeba. Quatre autres personnes, dont deux policiers éthiopiens, auraient été kidnappées.

Les diplomates se gardaient bien mercredi d'établir la moindre responsabilité. Les quelque 160.000 kilomètres carrés de ce désert volcanique sont considérés comme une zone grise, mal contrôlée par l'État, un refuge pour des bandes nomades, régulièreme

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant