Cinq Syriens interpellés à Paris, pas de lien terroriste

le
3
    PARIS, 14 septembre (Reuters) - Cinq ressortissants syriens 
soupçonnés de vouloir acheter des Kalachnikov ont été arrêtés 
mardi dans le XVIIIe arrondissement de Paris, a-t-on appris de 
sources judiciaire et policière. 
    Les cinq suspects ont été repérés dans la soirée dans un 
restaurant du Quartier Latin à Paris, avant d'être pris en 
filature, a précisé RTL, qui a révélé l'information. 
    Selon un renseignement qui reste à vérifier, ils 
planifiaient l'achat de quatre Kalachnikov pour la somme de 600 
euros. Les suspects n'étaient pas armés. 
    "L'affaire n'a pas de lien terroriste pour le moment", a dit 
la source judiciaire.  
    Placés en garde à vue pour association de malfaiteurs, ils 
n'ont pour le moment livré aucune information sur leurs 
intentions.  
 
 
 (Gérard Bon, avec service France, édité par Yves Clarisse) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • GLLOQ440 il y a 5 mois

    Nos "amis" syriens ne sont pas très au courant des tarifs des kalachnikov, car pour 600 euros, t'as juste droit à de la ferraille rouillée hors d'usage !... donc, il manque au moins un zéro pour ce type de "deal", à Marseille ou en Corse !... Il n'y a plus de grande braderie dans le sud, à cause des attentats -:)

  • cavalair il y a 5 mois

    Que la police est bete, les kalaschs c'etait pour lever des fonds pour l'Armee du Salut

  • M940878 il y a 5 mois

    tout le monde veut s'acheter des kalachs pour les faire encadrer c'est connu !