Cinq syndicats appellent à une journée d'actions le 29 février

le
1

PARIS (Reuters) - Cinq syndicats français appellent jeudi à une journée d'actions le 29 février contre les "mesures d'austérité" annoncées par Nicolas Sarkozy, dont la TVA sociale.

Cette mobilisation passera par des rassemblements et des manifestations interprofessionnelles pour quatre organisations (CGT, Unsa, Solidaires et FSU).

La CFDT, qui participé à la réunion de l'intersyndicale au siège de la CGT, près de Paris, décidera lors de son conseil national des 14 et 15 février des modalités de son engagement, précise un communiqué.

La CFTC, la CFE-CGC et FO avaient décliné la proposition d'actions communes.

La mobilisation s'inscrit dans le cadre de la journée d'action européenne organisée le 29 février par la Confédération syndicale européenne (CES), à la veille du Conseil européen.

Les syndicats signataires de l'appel à la journée du 29 déplorent que le durcissement de l'austérité soit la "seule réponse de la part des dirigeants européens" à la dégradation de la situation économique et sociale.

"Les mesures d'austérité ne sont pas la réponse à la crise, au contraire, elles produisent d'énormes dégâts sociaux. On ne peut pas continuer à imposer des mesures qui ne marchent pas, qui enfoncent les pays dans la crise et appauvrissent de plus en plus de salariés, chômeurs et retraités", écrivent-ils.

Le secrétaire général de la CFDT, François Chérèque, a souhaité jeudi matin sur France info que la journée d'actions communes du 29 février n'ait pas "un caractère politique ou électoraliste", préférant parler d'une "journée d'information."

Selon lui, cette journée sera l'occasion d'exprimer "une forme de désaccord avec la façon dont les chefs d'Etat et de gouvernement font face aux dettes des Etats."

François Chérèque, jugeant nécessaire de relancer l'économie tout en maîtrisant les dettes publiques, a réaffirmé en outre son opposition à la TVA sociale décidée par Nicolas Sarkozy.

Gérard Bon, édité par Patrick Vignal

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • bercam01 le jeudi 9 fév 2012 à 14:14

    Des syndicats qui ne représentent plus qu'eux-mêmes depuis la quasi-disparition des ouvriers, qui roulent d'abord et avant tout pour la fonction publique, qui tirent l'essentiel de leur ressources de subventions payées grâce à nos impôts et qui f... le b... à la moindre occasion pour empêcher les honnêtes gens d'aller bosser, vous les trouvez crédibles ?