Cinq suspects mis en examen dans l'entourage du tueur de Nice

le
0
    PARIS, 22 juillet (Reuters) - Cinq personnes de l'entourage 
de l'auteur de l'attaque de Nice ont été mises en examen et 
écrouées, dans le cadre de l'enquête pour association de 
malfaiteurs criminelle ouverte par le parquet de Paris, 
apprend-on jeudi soir de source judiciaire. 
     L'auteur de l'attaque de Nice a bénéficié de "soutiens" et 
de "complicités" dans la préparation et l'accomplissement de son 
acte, qu'il semble avoir "mûri" pendant plusieurs mois, a 
déclaré jeudi le procureur de Paris.   
    Dans l'année précédant son crime, Mohamed Lahouaiej Bouhlel 
a eu de nombreux contacts téléphoniques avec les cinq personnes 
présentées jeudi à la justice, quatre hommes et une femme, âgés 
de 21 à 40 ans, parmi lesquels figurent un couple d'Albanais, 
Artan et Enkeldja, deux Franco-Tunisiens, Ramzi A et Mohamed 
Oualid G et un Tunisien, Chokri C. 
    Présentés au magistrat instructeur antiterroriste, tous cinq 
ont été mis en examen pour association de malfaiteurs terroriste 
criminelle.  
    A l'issue de leurs interrogatoires de première comparution, 
Ramzi A, Chokri C et Mohamed Oualid G ont été en outre mis en 
examen des chefs de complicité d'assassinats en bande organisée 
et en relation avec une entreprise terroriste, complicité de 
tentatives d'assassinats en bande organisée et en relation avec 
une entreprise terroriste, complicité de tentatives 
d'assassinats sur personne dépositaire de l'autorité publique en 
relation avec une entreprise terroriste.  
    Ramzi A a été mis en examen pour infractions à la 
législation sur les armes en relation avec une entreprise 
terroriste, de même que Artan et Enkeldja. 
 
 (Chine Labbé, édité par Julie Carriat) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant