Cinq soldats ukrainiens tués dans l'est du pays

le , mis à jour à 12:48
1

KIEV, 6 mai (Reuters) - Cinq soldats ukrainiens ont trouvé la mort au cours des dernières 24 heures dans l'est du pays, malgré l'accord de cessez-le-feu avec les rebelles séparatistes pro-russes, a déclaré mercredi le porte-parole de l'armée de Kiev. "Les pertes les plus lourdes subies par les troupes gouvernementales se sont produites près d'Avdiivka, où un transport de troupes blindé a sauté sur une mine", a dit Andreï Lissenko. Avdiivka se trouve au nord de Donetsk, le principal bastion séparatiste. En visite mercredi à Pékin, la chef de la diplomatie de l'Union européenne Federica Mogherini a répété que la levée des sanctions imposées par les Vingt-Huit à la Russie dépendait de la pleine application des accords conclus le 12 février à Minsk, dont le cessez-le-feu est la première étape. "Comme la Chine, notre priorité est que la violence cesse dans l'est de l'Ukraine. Nos efforts, en tant qu'Européens, se concentrent sur l'application des accords de Minsk, et nous y contribuons de manière concrète", a-t-elle déclaré devant un parterre d'étudiants de l'Université de Pékin. "Dans le même temps, l'Union européenne a mis en place une politique de sanctions envers la Russie mais je ne répéterai jamais assez qu'une politique de sanctions ne constitue pas une politique en tant que telle. C'est un simple instrument. "Une Russie déstabilisée et isolée ne sert pas les intérêts de l'Union européenne, elle ne sert de toute évidence pas les intérêts du peuple russe et il me semble qu'elle ne sert pas davantage les intérêts du pouvoir russe, mais c'est à lui de décider", a-t-elle conclu. Le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a accusé mardi "quelqu'un au sein de l'Union européenne" d'oeuvrer à l'échec du cessez-le-feu en Ukraine, sans citer de nom ni de faits concrets autre qu'une "activité accrue" de l'armée ukrainienne ces dernières semaines. (Natalia Zinets avec Ben Blanchard à Pékin; Tangi Salaün pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • delapor4 le mercredi 6 mai 2015 à 16:05

    Reuters ment. Reuters est un petit pion aux ordres de la CIA et du Nouvel ordre mondial qui veulent la guerre. Les soldats ukrainiens n'ont pas été tués. Ils sont morts. Par leur propre méchanceté, sautés sur leurs propres mines placées pour tuer leur propre peuple. Et aux ordres des Américains.