Cinq soldats saoudiens tués à la frontière yéménite

le
0

DUBAÏ, 14 septembre (Reuters) - Cinq soldats saoudiens ont été tués près de la frontière avec le Yémen, a rapporté la coalition arabe, qui a lancé par ailleurs une grande offensive dans la province yéménite de Marib pour tenter d'en chasser les miliciens chiites Houthis. Ces militaires ont péri alors qu'ils "effectuaient leur devoir de protection de la frontière nationale face aux agresseurs rebelles" (allusion aux Houthis), a rapporté dimanche soir l'agence de presse saoudienne SPA, en précisant qu'ils avaient été tués dans le secteur sud de la province de Nadjran. Dans le même temps, les Emirats arabes unis ont annoncé que leurs forces armées avaient lancé une offensive terrestre dimanche soir dans la province de Marib, lors de laquelle un soldat émirati a été tué, rapporte l'agence de presse WAM. Les Houthis se sont emparés de la capitale yéménite, Sanaa, en septembre 2014 et ont contraint à l'exil le président Abd-Rabbou Mansour Hadi. Le 26 mars dernier, une coalition de pays arabes a lancé des opérations de bombardement aériens pour tenter de freiner la progression des Houthis en direction d'Aden, la grande ville portuaire du sud du Yémen. (Yara Bayoumy; Eric Faye pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant