Cinq soldats maliens morts noyés après une attaque d'Ansar Dine

le
0
    BAMAKO, 10 août (Reuters) - Cinq militaires maliens ont été 
retrouvés morts noyés dans le centre du Mali, plusieurs jours 
après leur disparition lors de combats avec des djihadistes du 
groupe Ansar Dine, ont rapporté mercredi des responsables 
militaires. 
    Quatre corps ont été découverts mardi près de la ville de 
Ténenkou et un cinquième mercredi près de Mopti, à environ 75 
km, a indiqué le porte-parole de l'armée, Souleymane Maiga.  
    Les militaires ont disparu après une attaque du groupe 
islamiste Ansar Dine près du village de Ténenkou dimanche, 
a-t-il précisé. 
    Ansar Dine a déclaré dans un communiqué qu'il avait tendu un 
piège à l'armée, tué et blessé des militaires, rapporte le 
groupe SITE, spécialisé dans la surveillance des sites internet 
islamistes. 
    Des groupes djihadistes ont profité d'une rébellion es 
Touaregs en 2012 pour prendre possession du nord du Mali avant 
d'être repoussés un an plus tard par une intervention militaire 
menée par la France. Ils se sont depuis réorganisés et mènent de 
fréquentes attaques dans la région. 
 
 (Tiemoko Diallo; Laura Martin pour le service français, édité 
par Danielle Rouquié) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant