Cinq raisons de suivre les huitièmes de finale

le
0

Ce jeudi soir se déroulent les huitièmes de finale aller de la Ligue Europa. Affiches de gala, Bleus en puissance : découvrez les cinq raisons de ne pas manquer les huit affiches de la C3, même sans club français...

Parce qu’il y a des affiches de gala

Voulu par Michel Platini en 2008, le lifting de la C3 porte chaque saison un peu plus ses fruits. Les grosses écuries européennes sont désormais présentes très régulièrement dans les phases finales de la compétition, comme c’est le cas cette année. Sur le papier, des affiches de gala : Liverpool contre Manchester United, les deux plus beaux palmarès du football anglais, et Dortmund face à Tottenham, respectivement deuxièmes du championnat allemand et du championnat anglais, en sont les deux exemples les plus probants. Mais les oppositions entre le FC Valence et l’Athletic Bilbao, ou encore le duel entre Villarreal et le Bayer Leverkusen offrent également des garanties de jeu léché. Un régal pour les yeux.

Parce que le spectacle est au rendez-vous

Si le Borussia Dortmund est au rendez-vous des huitièmes de finale de la Ligue Europa, ce n’est sans doute pas par hasard. Troisième meilleure attaque d’Europe, toutes compétitions confondues, derrière le FC Barcelone et le Real Madrid, le club de la Ruhr n’est pas étranger au côté spectaculaire de l’antichambre de la Ligue des Champions. Au tour précédent, si les coéquipiers de Pierre-Emerick Aubameyang se sont montrés assez sages avec une victoire 3-0 (aller et retour cumulés) contre le FC Porto, ce ne fut pas le cas de toutes les équipes. En effet, avec une moyenne de 2,4 buts par match en seizièmes de finale, la Ligue Europa offre l’assurance d’un grand spectacle, à l’instar du carton du FC Valence contre le Rapid Vienne (6-0 à l’aller et 4-0 au retour), ou de celui de Manchester United contre Midtjylland (5-1).

Parce que de nombreux Bleus sont concernés

A deux mois de l’annonce de la liste des 23 sélectionnés pour l’Euro 2016, de nombreux joueurs français participeront aux huitièmes de finale de la Ligue Europa ce jeudi soir. Si certains, comme Hugo Lloris (Tottenham), Anthony Martial (Manchester United) et Mamadou Sakho (Liverpool) sont assurés de faire partie du groupe tricolore en juin et juillet prochains, d’autres pourraient profiter de la fenêtre médiatique pour se mettre en évidence. On pense à Kévin Gameiro, Benoît Trémoulinas et Adil Rami (FC Séville), Aymeric Laporte (Athletic Bilbao) ou Alphonse Areola (Villarreal). Bousculé par la montée en puissance de N’Golo Kanté, Morgan Schneiderlin (Manchester United) a lui tout intérêt à ne pas se manquer face à Liverpool.

Parce que c’est l’occasion de revoir les ex de la L1

A moins d’être un mordu de championnats étrangers, vous n’avez pas souvent l’occasion d’observer les prestations de Cédric Bakambu (Villarreal), Simon Kjaer (Fenerbahçe) ou encore Pierre-Emerick Aubameyang (Dortmund). Et ce jeudi soir, de nombreux anciens pensionnaires de Ligue 1, où ils se sont le plus souvent révélés, joueront avec leurs clubs respectifs une place en quart de finale de la C3. Outre les trois premiers cités, vous pourrez admirer les performances d'Aymen Abdennour et Sofiane Feghouli (FC Valence) et Filip Djordjevic (Lazio Rome). Que du beau monde !

Parce qu’on a hâte de voir les bourreaux des clubs français à l’œuvre

Deux semaines après les éliminations cruelles de Marseille et de Saint-Etienne en seizièmes de finale, on a hâte de voir les bourreaux des derniers rescapés français à l’oeuvre. Rendez-vous est donc pris ce jeudi soir, avec d’abord le FC Bâle. Les Suisses, qualifiés dans le temps additionnel face aux Verts il y a quinze jours, accueille le FC Séville, double tenant du titre. Un gros morceau qui devrait permettre de se faire une idée plus précise du niveau du club suisse. Quant à l’Athletic Bilbao, tombeur de l’OM dans la douleur, c’est un huitième de finale 100% espagnol qui l’attend. Les Basques reçoivent le FC Valence au match aller. Un duel équilibré sur le papier, car si les coéquipiers de Sofiane Feghouli sont à la peine en Liga, ils rayonnent sur la scène européenne. Au tour précédent, ils ont notamment passé dix buts au Rapid Vienne, sans en encaisser un seul.

LIGUE EUROPA / 8EMES DE FINALE
Jeudi 11 mars 2016
19h00 : FC Bâle – FC Séville
19h00 : Dortmund – Tottenham
19h00 : Fenerbahçe – Sporting Braga
19h00 : Shakhtar Donetsk – Anderlecht
21h05 : Athletic Bilbao – FC Valence
21h05 : Liverpool – Manchester United
21h05 : Sparta Prague – Lazio Rome
21h05 : Villarreal – Bayer Leverkusen 

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant