Cinq questions sur l'évasion de Redoine Faïd

le
4
Comment ce détenu de la maison d'arrêt de Sequedin a-t-il pu s'échapper ? Sa fuite aurait-elle pu être évitée ? Éléments de réponse.

À Sequedin

1) Comment peut-on faire entrer des explosifs dans une prison?

À l'entrée de la maison d'arrêt de Sequedin, le visiteur passe sous un portique de détection métallique. Mais la machine ne détecte pas les explosifs. Les surveillants n'ont pas l'autorisation d'effectuer une fouille corporelle. Redoine Faïd a donc pu récupérer des explosifs lors de parloirs ou dans des colis lancés par-dessus l'enceinte de la prison lorsque les détenus sont en promenade.

2) Le détenu était-il assez surveillé?

Redoine Faïd était en détention classique, malgré son statut de DPS (détenu particulièrement surveillé). Il avait droit aux parloirs, aux promenades et aux activités comme n'importe quel autre détenu. Il faut dire qu'il avait le double statut de condamné et de prév...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M2496916 le lundi 15 avr 2013 à 19:59

    Je vais peut-etre réserver une place pour cet hiver...

  • M2496916 le lundi 15 avr 2013 à 19:57

    C'est pas une prison mais un camp de vacances, visites de la famille et des copains, colis, promenade, sport, je conseille a tous les sdf de si rendre rapidement il y a de la place et c'est gratuit.

  • laeti453 le lundi 15 avr 2013 à 17:46

    Personne ne s 'évade avec une balle dans le corps...

  • M3435004 le lundi 15 avr 2013 à 17:33

    Cinq réponses de Madame T : 1) J'en ai rien à cirer 2) J'en ai rien à cirer 3) J'en ai rien à cirer 4) J'en ai rien à cirer 5) J'en ai rien à cirer