Cinq policiers chinois tués à l'arme blanche dans le Xinjiang

le
0

PEKIN, 23 septembre (Reuters) - Au moins cinq policiers ont trouvé la mort dans une attaque à l'arme blanche menée par des séparatistes dans une mine de charbon du Xinjiang, région autonome ouïghoure de l'ouest de la Chine, a annoncé mercredi la radio américaine Radio Free Asia. L'incident s'est produit vendredi dernier à la houillère de Sogan à Aksu, indique la radio qui cite la police du secteur et évoque des dizaines de blessés. Sollicités, le gouvernemnt du Xinjiang et les services de la sécurité publique n'ont pas répondu. De tels incidents sont souvent annoncés par la presse non chinoise mais pas confirmés par le gouvernement chinois avant plusieurs jours, si jamais ils le sont. En juin, Radio Free Asia avait indiqué qu'au moins 18 personnes avaient trouvé la mort lors d'une attaque de la police à l'arme blanche et à la bombe par des Ouïghours à Kashgar, ancienne ville de la route de la Soie. Le gouvernement chinois n'a jamais confirmé, bien que des diplomates aient dit à Reuters qu'ils pensaient qu'une attaque grave avaient effectivement eu lieu. (Ben Blanchard et Megha Rajagopalan; Danielle Rouquié pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant