Cinq morts dans un attentat suicide d'Al Qaïda au Yémen

le
0

SANAA, 3 mars (Reuters) - Cinq personnes ont été tuées et cinq blessées mardi lors d'un attentat suicide d'Al Qaïda contre des positions houthies dans le centre du Yémen, a annoncé le ministère yéménite de la Défense. Le kamikaze a fait sauter un véhicule rempli d'explosifs contre un centre pour la jeunesse utilisé par les milices houthies comme un avant-poste dans la ville d'Al Baïdah. Al Qaïda dans la péninsule arabique (Aqpa), un des groupes djihadistes sunnites en lutte contre les Houthis chiites depuis que ces derniers se sont emparés des places fortes d'Aqpa au Yémen l'an dernier, a revendiqué l'attentat. "Un groupe de Moudjahidine a pris d'assaut le bâtiment après avoir fait exploser une voiture piégée et a ouvert le feu sur les Houthis blessés à l'intérieur", a déclaré la branche locale d'Aqpa, Ansar al Charia, dans un communiqué. Par ailleurs, trois militaires ont été tués et deux blessés dans l'explosion d'une bombe alors qu'ils patrouillaient à Al Katane, ville située dans la province d'Hadramout, où opère également Aqpa, ont annoncé les autorités de la province citées par la presse. (Ghobari à Sanaa, Mohammed Mukhashaf à Aden et Mostafa Hashem au Caire; Danielle Rouquié pour le service français)
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant