Cinq morts dans un attentat dans le nord du Nigeria

le
0

(actualisé avec précisions, négociations à N'Djamena) ABUJA, 23 octobre (Reuters) - Cinq personnes au moins ont été tuées et 12 autres blessées dans l'explosion d'une bombe mercredi soir à la gare routière d'Azare, dans l'Etat de Bauchi (nord du Nigeria), a rapporté la police. "Toute la zone a été bouclée(...). Il n'y a pas eu d'arrestation, mais une enquête a été ouverte", a déclaré le porte-parole de la police de l'Etat de Bauchi, Haruna Mohammed. Il y a de fortes chances que cet attentat soit imputé aux islamistes de Boko Haram, ce qui jettera un peu plus le doute sur les affirmations du gouvernement nigérian, lequel dit avoir conclu une trêve temporaire avec cette organisation afin d'obtenir la libération des quelque 200 lycéennes qu'elle retient en otages. Près d'une semaine après l'annonce par le gouvernement d'un accord de trêve avec Boko Haram, qui a dit qu'il engloberait la libération des lycéennes enlevées à Chibok en avril, rien ne permet de penser que celles-ci ont recouvré la liberté. Des tractations pour obtenir leur libération ont lieu cette semaine entre le gouvernement nigérian et un représentant de Boko Haram dans la capitale tchadienne, N'Djamena, mais rien n'a filtré pour le moment. (Isaac Abrak; Eric Faye pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant