Cinq hauts responsables limogés après l'attentat de Tunis

le
0
    TUNIS, 1er décembre (Reuters) - Le gouvernement tunisien a 
limogé mardi cinq hauts responsables, dont le secrétaire d'Etat 
chargé des affaires sécuritaires, une semaine après l'attentat 
suicide qui a coûté la vie à douze gardes présidentiels en plein 
coeur de Tunis. 
    "Le gouvernement a décidé de démettre" Rafik Chelly, indique 
un communiqué de la présidence, sans préciser le motif de cette 
décision.  
    Le ministère de l'Intérieur a annoncé de son côté le 
limogeage de quatre autres hauts responsables, sans donner 
d'explications non plus.  
    Une cache d'armes et d'explosifs a été découverte dans la 
nuit de lundi à mardi par les unités spéciales de la police dans 
la région de Sousse, a par ailleurs indiqué le ministère.  
    Lundi, ce dernier a annoncé l'arrestation de deux islamistes 
recherchés depuis l'attentat de Tunis et la saisie d'armes et 
d'explosifs que les suspects comptaient utiliser pour mener 
d'autres attaques.  ID:nL8N13P2Z3     
 
 (Tarek Amara; Jean-Stéphane Brosse pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant