Cinq Français meurent dans un accident d'avion à Malte

le , mis à jour à 13:33
0
 (Actualisé avec ministère français de la Défense, gouvernement 
maltais) 
    LA VALETTE/PARIS, 24 octobre (Reuters) - Cinq Français, 
trois personnels du ministère français de la Défense et deux 
salariés d'une entreprise privée, sont morts lundi dans le crash 
de leur avion à Malte, a annoncé le ministère de la Défense. 
    L'avion effectuait des missions de reconnaissance en 
Méditerranée pour le compte du ministère, précise le ministère 
dans un communiqué. 
    Le gouvernement maltais avait auparavant confirmé la mort de 
cinq Français et précisé que ce vol participait à une opération 
de surveillance de la Douane française, en cours depuis cinq 
mois, pour surveiller les trafics de toutes sortes, dont ceux  
d'êtres humains et de drogues. 
    Le gouvernement ajoutait dans un communiqué que l'avion, 
immatriculé aux Etats-Unis et loué par la compagnie aérienne 
luxembourgeoise CAE Aviation s'était écrasé peu après le 
décollage tout près de la piste d'atterrissage. 
    Selon des témoins, cités par le gouvernement maltais, aucune 
explosion n'a été observée avant le crash. 
    Le gouvernement ajoutait que l'avion devait revenir à Malte 
quelques heures après son décollage, sans atterrir dans un autre 
pays. 
    Des images diffusées par la télévision locale ont montré une 
carlingue en feu et un panache de fumée noire. 
    Plusieurs vols à destination de Malte ont été déroutés vers 
la Sicile, d'autres ont été retardés ou annulés. 
    Des sources aéroportuaires avaient initialement indiqué que 
les victimes appartenaient à l'Agence européenne de 
garde-frontières et de garde-côtes Frontex, ce que cette 
dernière a ensuite démenti. 
 
 (Chris Scicluna à La Valette et Marine Pennetier à Paris, avec 
Nicolas Delame et Jean-Baptiste Vey, édité par Yves Clarisse) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant