Cinq enfants turcs blessés par un tir de l'EI, Ankara riposte

le
0
    DIYARBAKIR, Turquie, 22 septembre (Reuters) - Une roquette, 
sans doute tirée par le groupe Etat islamique (EI), a blessé six 
personnes, dont cinq enfants, jeudi dans la ville turque de 
Kilis, proche de la frontière syrienne, ce qui a entraîné une 
riposte immédiate de l'artillerie turque, ont annoncé les 
autorités. 
    Il s'agit du premier incident de ce genre depuis que l'armée 
turque a annoncé au début du mois avoir chassé les djihadistes 
de la zone frontalière avec le soutien de rebelles syriens. 
    La roquette est tombée dans une rue commerçante de Kilis, a 
dit le gouverneur de la province, Ismaïl Catakli. Le maire de la 
ville a précisé qu'aucun blessé n'était dans un état critique. 
    Selon les services de sécurité turcs, les tirs de roquettes 
ont fait 21 morts et 80 blessés à Kilis depuis le début de 
l'année. La roquette tirée jeudi venait du territoire contrôlé 
par l'EI, apprend-on auprès de la police. 
    Dans un communiqué, l'armée turque dit avoir riposté à cette 
attaque en pilonnant des positions des djihadistes, qui tiennent 
encore la ville d'Al Bab, au nord d'Alep. 
 
 (Ayla Jean Yackley, avec Ece Toksabay à Ankara; Tangi Salaün 
pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant